Imprimer Retour à la liste

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE | Baisse de l'activité économique en août 2014

2 décembre 2014  — 

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE | Baisse de l'activité économique en août 2014

 

Communiqué de presse du Gouvernement du Québec

Pour consulter le communiqué complet, cliquez ici

 

Baisse de l'activité économique en août 2014

 

QUÉBEC, le 27 nov.2014 /CNW Telbec/ - Le produit intérieur brut (PIB) réel aux prix de base du Québec diminue de 0,2 % en août, faisant suite à une baisse de 0,1 % en juillet. Au Canada, le PIB diminue de 0,1 % en août. Le repli au Québec provient des industries productrices de biens. Ces dernières enregistrent une diminution de 0,9 %, alors que les industries de services ont maintenu leur production au même niveau que celui de juillet. Par ailleurs, le PIB des huit premiers mois de 2014 progresse de 1,5 % par rapport aux mêmes mois de l'année 2013. Au Canada, ce taux est équivalent à 2,3 %.

 

Les pertes observées dans l'extraction minière, l'exploitation en carrière et l'extraction de pétrole et de gaz, de même que la fabrication et les services d'enseignement expliquent essentiellement la baisse au mois d'août.

 

Diminution de la production de biens

 

En août 2014, les industries productrices de biens enregistrent une baisse de 0,9 %, faisant suite à deux hausses consécutives (+ 0,2 % en juillet et + 1,3 % en juin). Le repli en août est essentiellement dû aux pertes enregistrées dans l'extraction minière, l'exploitation en carrière et l'extraction de pétrole et de gaz (- 6,7 %) ainsi que dans la fabrication (- 1,1 %). On observe également des baisses dans l'agriculture, la foresterie, la pêche et la chasse (- 0,9 %) ainsi que dans la construction (- 0,3 %). Par contre, les services publics augmentent de 0,5 % leur niveau d'activité.

 

La production de services demeure inchangée

 

Du côté des services, la production reste inchangée en août. Des gains ont été enregistrés dans le commerce de gros (+ 0,7 %), le secteur de la finance et des assurances (+ 0,4 %), les soins de santé et assistance sociale (+ 0,3 %) ainsi que les services d'hébergement et de restauration (+ 1,0 %). Par contre, des pertes équivalentes ont été observées dans les services professionnels, scientifiques et techniques (- 0,4 %), les services d'enseignement (- 0,8 %) ainsi que les administrations publiques (- 0,3 %).

Le secteur de la fabrication fléchit  

 

La production du secteur de la fabrication diminue de 1,1 % en août, faisant suite à trois hausses consécutives (+ 0,6 % en juillet, + 1,2 % en juin et + 0,2 % en mai). Le repli en août est expliqué tant par la diminution de 1,2 % du secteur de la fabrication de biens non durables que par la baisse de 1,1 % du secteur de la fabrication de biens durables.

En ce qui concerne les industries de fabrication de biens non durables, la diminution provient surtout de la fabrication d'aliments ainsi que la fabrication de boissons et de produits du tabac. Pour ce qui est des industries de fabrication de biens durables, la baisse est attribuable essentiellement à la fabrication de produits en bois, la fabrication de machines ainsi que la fabrication de matériel de transport.

 

En outre, 12 secteurs de la fabrication sur 19 diminuent leur niveau de production en août.

 

Baisse dans l'industrie de la construction  

 

La production de l'industrie de la construction fléchit de 0,3 % en août, faisant suite à une baisse de 0,3 % en juillet et une hausse de 1,5 % en juin. Le repli en août est expliqué essentiellement par la diminution de la production dans le secteur de la construction résidentielle. Le ralentissement dans la construction de maisons neuves (simples, doubles et appartements) explique en bonne partie la baisse dans le secteur résidentiel. On note aussi une diminution dans les rénovations résidentielles.

 

Par ailleurs, au cours des huit premiers mois de 2014, la production de l'industrie de la construction a diminué de 2,3 % par rapport à la même période de 2013, alors qu'au Canada, la production est demeurée stable.

 

Hausse dans le commerce de gros et diminution dans le commerce de détail  

Pour lire la suite du communiqué, cliquez ici

 

Source: Gouvernement du Québec