Imprimer Retour à la liste

Des exportateurs des Laurentides inquiets suite à l’élection de Donald Trump

14 novembre 2016  — 

Des exportateurs des Laurentides inquiets suite à l’élection de Donald Trump

 

Ariel Retamal, Directeur & commissaire à l'exportation, Laurentides International

 

 

La semaine dernière, Laurentides International a effectué un rapide coup de sonde auprès de la communauté d’affaires des Laurentides pour avoir leur perception des impacts possibles de l’élection américaine sur leurs affaires et sur l’économie régionale.


La victoire serrée de Donald Trump aux élections américaines ne laisse personne indifférent. La communauté d’affaires des Laurentides, notamment les exportateurs présents sur le marché américain, sont inquiets. Une majorité d’exportateurs ayant répondu à notre sondage express pensent que l’élection de Donald Trump aura des impacts négatifs sur leurs affaires aux États-Unis et sur l’économie des Laurentides.

 

Voici les résultats obtenus lors du sondage express :

 



  


Ce n’est pas surprenant, car l’économie du Québec est intimement liée à la performance de l’économie américaine.  Les exportations québécoises de biens avec les États-Unis représentent plus de 59 milliards de dollars en 20151. Grâce à l’Aléna, nos exportateurs ont présentement un accès privilégié à ce marché. Considérant que les exportations des Laurentides sont en grande partie destinées au marché américain, maintenir l’accès à ce marché devient un enjeu important pour notre région. D’autant plus que la facilité d’accès au marché américain est également un argument de poids pour attirer des investissements étrangers dans notre région.


Durant sa campagne électorale, Donald Trump n’a pas caché ses visées protectionnistes pour se faire élire : il souhaite rouvrir l’Aléna pour qu’il soit plus avantageux pour les américains. Lorsque l’on regarde ce qui se passe dans les négociations pour le bois d’œuvre comme un indicateur des difficultés à venir, le moins que l’on puisse dire, c’est que rien n’est acquis. 


La reprise économique américaine peut être également compromise. La semaine dernière, le journaliste à Radio-Canada, René Vézina, a dressé un portrait des conséquences possibles du programme économique promis par Donald Trump pendant la campagne électorale : l’économie américaine pourrait se retrouver en stagflation2, un maux économique combinant récession et inflation; ce qui aura des répercussions bien au-delà des frontières américaines.


Dans ce contexte, il devient encore plus important pour les PME laurentiennes d’être plus performantes, plus innovantes en commercialisation internationale et plus diversifiées sur les marchés extérieures. Laurentides International a actuellement plusieurs initiatives en ce sens; nous vous invitons à les découvrir ici.

 

Des questions à l'exportation ? Communiquez avec notre équipe !
 

 

Ariel Retamal

Directeur & Commissaire à l'exportation

450-434-7858, poste 222

ariel@laurentidesinternational.com

 

 


1 Stratégie québécoise de l’exportation 2016-2020, Cap sur les États-Unis, ministère de l’Économie, de la Science et d’Innovation, novembre 2016, page 3.

2 Gravel le matin, Économie avec René Vézina,  Radio-Canada, 10 novembre 2016.


 

 

Activités de formations et initiatives à venir :

  1. Projet pilote CIL (Créativité et Innovation Laurentides) - Inscription avant le 30 novembre

  2. Club des Exportateurs | Gestion des ventes : pour assurer la croissance de votre entreprise (Formation MPA) - Inscription avant le 7 décembre

  3. Formation en ligne sur les aspects pratiques du commerce international - Inscription avant le 9 janvier 2017

  4. Club des Exportateurs | Canaux de distribution internationaux : trouver et qualifier des partenaires d’affaires sur les marchés étrangers - Inscription avant le 8 février 2017.