Imprimer Retour à la liste

Portrait de Faniel Inc. | Lauréat MercadOr - région des Laurentides dans la catégorie «Nouvel Exportateur»

1 novembre 2019  — 

Portrait de Faniel Inc. | Lauréat MercadOr - région des Laurentides dans la catégorie «Nouvel Exportateur»

 

« Ces entreprises démontrent qu’avec de l’audace et des efforts soutenus,
il est possible de se tailler une place sur les marchés internationaux»
 M. Ariel Retamal, directeur général et commissaire à l’exportation de Laurentides international.

 

 

Le 17 octobre dernier, plus d’une centaine d’exportateurs de la région se sont réunis à Mirabel pour partager leur savoir-faire sur les marchés internationaux et honorer six entreprises laurentiennes s’étant particulièrement démarquées à l’étranger au cours de la dernière année.

 

Nous avons préparé le portrait de chacune des entreprises lauréates d'un MercadOr - région des Laurentides pour l'édition 2019. Nous vous présenterons, dans une série de six textes, les différents parcours, obstacles, bons et moins bons coups des lauréats.

 

Pour ce premier portrait, il nous fait plaisir de présenter l'entreprise FANIEL, lauréat MercadOr Laurentides 2019 dans la catégorie «Nouvel Exportateur».

 

 

Sur la photo, de gauche à droite : Ariel Retamal, directeur général et commissaire à l'exportation, Laurentides International, Anne-Marie Faniel et Patrick Bolduc, Faniel, Gérald Perron, Celsius Solutions Ventes.

 

Lauréat MercadOr Laurentides 2019 : Nouvel exportateur

FANIEL INC. 

MRC des Laurentides
Année de fondation : 2012
Pourcentage des ventes à l’exportation : 17%

Site Internet : monturesfaniel.com

 

 

 

De l’amour à la créativité

 

L’entreprise Faniel est née en 2009 d’une histoire d’amour entre les deux fondateurs : Anne-Marie Faniel et Patrick Bolduc.

 

Mme Faniel est une soprano de carrière. Pendant ses études au Conservatoire de musique du Québec à Montréal, elle faisait également des contrats de maquillage et de coiffure pour l’industrie artistique et culturelle. Cette expérience lui permit de développer un talent naturel, celui de visagiste. Pour sa part, M. Bolduc est un opticien d’ordonnances. En mettant à profit leurs talents respectifs, soit la créativité d’Anne-Marie et le savoir-faire de Patrick, le couple créa d’abord l’entreprise locale Les Branchés Lunetterie en 2006 et des montures ophtalmiques et solaires sous la marque Faniel en 2009.

 

Chaque monture créée par Mme Faniel correspond à un type de morphologie du visage et suit une trilogie de couleur de peau, cheveux et yeux. Offertes dans un arc-en-ciel de couleurs, les montures Faniel plaisent aux consommateurs : elles se méritèrent la deuxième place comme meilleur produit et meilleure technologie suite aux votes des participants à la foire Vision Expo East à New York en 2019. L’unicité des produits Faniel permet à l’entreprise de se différencier des grandes marques monopolisant le marché.

 

 

De la créativité à la commercialisation internationale

 

En 2006, le couple ouvre leur première boutique, Les Branchés Lunetterie à St-Jérôme. Le concept unique et équitable de cette lunetterie nouveau genre fait fureur au Québec. Puis le couple en ouvrit aussi une à Montréal, Blainville, Québec et à St-Hubert. Fort du succès de ventes de montures Faniel au sein de Les Branchés Lunetterie, cette expérience de détaillant lui permit d’apprendre comment bien vendre ses produits et outiller un réseau international de distribution. En 2017, Faniel était prête à vendre sur les marchés étrangers. En moins de deux ans, elle ouvrit tout près de cent cinquante comptes sur les territoires américains, canadiens et les pays d’Amérique centrale!

 

Pour faire la promotion de ses produits sur les marchés étrangers, Faniel participa à des foires commerciales de renommées internationales et fut très active sur les réseaux sociaux. Ces actions eurent l’effet escompté et Faniel reçut ses premières commandes internationales. Mais pour vendre sur le marché américain, l’entreprise, ainsi que ses fournisseurs, devaient obtenir l’enregistrement à la Food and Drug Administration (FDA). Cela occasionna des délais très longs.

 

Faniel dut assurer un suivi serré avec sa clientèle pour ne pas perdre les ventes promises ainsi que son inventaire considérant que parfois la marchandise était gardée à la douane. Pour subvenir à la demande, l’entreprise embaucha également une représentante sur le territoire américain, une sur le territoire canadien ainsi qu’une nouvelle ressource au siège social pour accompagner l’ouverture des comptes à l’international.

 

De la commercialisation internationale à l’agilité

 

Le volet création aussi subit les turbulences des ventes internationales puisque pour concevoir une monture, Mme Faniel doit faire ses croquis, les envoyer en France ou en Chine, selon le producteur, approuver les dessins, attendre de nombreux mois pour recevoir les matières premières et encore plus pour obtenir le produit final! Cette démarche occasionne des délais considérables de production et force Faniel à s’approprier le contrôle de sa production. Faniel prit alors la décision d’ouvrir sa propre manufacture à même son siège social de Val-Morin.

 

Cette stratégie apportera à Faniel une rapidité de création et fabrication de produits. Cet atout majeur lui permettra de suivre rapidement les tendances du marché, garder à jour son inventaire, s’adapter rapidement à la demande tout en augmentant sa capacité de production.

 

Pour soutenir cette croissance, l’entreprise engagera trois nouveaux employés dès l’année prochaine. Faniel a comme objectif d’avoir cinq cents nouveaux comptes ouverts pour les trois prochaines années et mille dans cinq ans.

 

Parce que l’entreprise sut bien structurer son projet d’exportation et pour souligner ses débuts prometteurs à l’exportation, Faniel s’est vue décerner un prix MercadOr région des Laurentides dans la catégorie « Nouvel exportateur ».

 

 

 

En apprendre plus sur les lauréats 2019 des Laurentides 

 


 

Qu’est-ce que le gala MercadOr?

 

Partout à travers le Québec, la remise de prix MercadOr souligne le succès des entreprises exportatrices de la province. Au fil des ans, les prix MercadOr ont vu leur notoriété s’accroître jusqu’à devenir des incontournables de la scène entrepreneuriale québécoise.

 

Annuellement, les prix MercadOr sont décernés à des entreprises exportatrices de la région des Laurentides lors de notre cocktail annuel.

 

Critères de sélection des MercadOr 2019 - Catégorie « Nouvel Exportateur »

 

Prérequis initiaux :

 

  • Les entreprises sont à minimalement 51 % de propriété canadienne et les entreprises réinvestissent la majorité de leurs bénéfices au Québec;

  • Les sociétés publiques (cotées en bourse) sont admissibles;

  • Toutes les sociétés doivent avoir un établissement majeur dans la région de nomination et y être décisionnelles au niveau du développement des marchés hors Québec;

  • Les ventes à l’exportation des sociétés doivent être hors Québec. Notez que le Canada (les provinces et territoires, outre le Québec) est considéré comme un marché d’exportation (pays).

 

Catégorie « Nouvel Exportateur » :

 

  • L’entreprise doit exporter depuis trois ans ou moins ;
  • La démarche à l’exportation de l’entreprise doit être structurée (par exemple embauche d’une ressource dédiée à l’exportation, rédaction d’un plan d’affaires à l’international, efforts de ventes soutenus sur le marché, etc.).