Imprimer Retour à la liste

Ensemble on va plus loin!

4 mai 2020  — 

Ensemble on va plus loin!

par Dominic Viénot, Conseiller à l'exportation | Stratégies à l'international

 

 

Un réseautage dynamique entre entrepreneurs : une opportunité de croissance pour les PME exportatrices des Laurentides

 

Après les événements de mai 1968 en France qui virent l’ordre établi bouleversé, des négociations entre syndicats et gouvernement aboutirent aux accords de Grenelle, marqués notamment par une hausse du salaire minimum de 35 %. Chaque analyste économique y alla de son pronostic pour évaluer sur quel segment de marché, quels produits, cette hausse soudaine de pouvoir d’achat allait avoir un impact significatif. Serait-ce l’achat de voitures, d’électroménagers, de voyages…?  Ce fut, contre toute attente, la consommation de chocolat qui se distingua!


Cette anecdote peut faire sourire, elle n’en est pas moins révélatrice de ce qui peut nous attendre. Notre sortie de confinement sera remplie d’interrogations.

 

Comment les marchés, les consommateurs vont-ils réagir après que cette crise sanitaire internationale ne se soit glissée insidieusement dans nos quotidiens. Car si nous subissons de plein fouet les dommages collatéraux de cette pandémie, nous n’en sommes pourtant qu’au début et les marchés mondialisés risquent de ne pas nous resservir les mêmes propositions d’avant la pandémie. Il va falloir donc se réinventer.

 

S’il existe bien des êtres créatifs et combatifs dans nos sociétés, ce sont les entrepreneurs. Ils doivent prendre constamment en compte un contexte mouvant et y ajuster leurs objectifs et stratégies. Il peut être ardu de repenser ses processus, et pourtant nous en sommes là! Être capable de se tourner sur un pivot n’a jamais été aussi essentiel.

 

La crise actuelle est un accélérateur de reconsidération de ses modes de production et de commercialisation. Elle pousse à imaginer de nouvelles solutions et développer de meilleures façons de les promouvoir auprès de ses clients. Elle porte à innover dans les processus d’embauche et chemins d’intégration de nouvelles ressources. Il va nous falloir nous mettre en mode test, écrire de nouveaux scénarios, innover dans toutes les sphères de nos vies, professionnelles comme personnelles. Nous allons avoir encore plus que jamais besoin d’échanger sur ces expériences et confronter nos idées.

 

La situation actuelle peut être particulièrement difficile pour des entrepreneurs tournés naturellement vers le futur, qui fonctionnent en mode solutions afin d’assurer la croissance pérenne de leur entreprise... Ces mêmes entrepreneurs doivent actuellement prendre du recul, souvent seuls à la barre, gérer des mises à pied, planifier une décroissance, débâtir une stratégie…   La crise sanitaire fait migrer leur rôle de développeurs ouverts vers les opportunités extérieures à celui de gestionnaire très concentré sur les forces vives internes de leur organisation.

 

En cette période de crise et de nécessité à s’interroger sur ses processus, les questions foisonnent et se bousculent. Dois-je réellement revoir ma chaîne d’approvisionnement ? Est-il réaliste de rapatrier une partie de cette chaîne sur des marchés de proximité ? L’impact sur mes coûts de production ne va-t-il pas décourager mes clients/consommateurs ? Une plateforme de commerce électronique est-elle réellement une solution pour mon segment de marché ?   Mes contrats actuels et à venir doivent-ils être révisés à la lueur de nouvelles réalités économiques, sanitaires, et politiques ? Dois-je considérer que le télétravail fait désormais partie de ma réalité?

 

Dans la durée, une lassitude s’est instaurée dans mes équipes confinées ou confrontées aux nouvelles normes sanitaires.  Considérant que mes collaborateurs vont sortir fatigués, épuisés de cet épisode, comment dois-je planifier leur retour progressif ? Quelles procédures sanitaires instaurer pour que mes employés se sentent en sécurité ? Repartir, rebondir, tout en préservant mes ressources, dans le but de les tenir sur le long terme. Ce ne sont là que quelques questionnements auxquels font face actuellement les entrepreneurs immergés dans un raz-de-marée d’informations.

 

Dès ses premiers pas et le démarrage de ses activités, un entrepreneur a eu besoin de se forger un riche réseau de contacts pour mieux appréhender et déterminer les ressources essentielles à sa croissance. Pour soutenir les prochaines étapes d’expansion, ces réseaux de plus en plus proactifs n’ont cessé de se développer. Ces échanges lui ont fourni un éclairage sur les meilleures pratiques à adopter, tant commerciales que techniques, et les innovations à entreprendre pour arriver à distinguer son offre sur des marchés de plus en plus concurrentiels et mondialisés.

 

L’apprentissage entre pairs est une manière puissante de partager des connaissances. Cet apprentissage implique que des individus échangent leurs idées, leurs expériences heureuses comme malheureuses et qu’ils diffusent par la suite auprès de leurs organisations ce qu’ils ont appris, pour assurer un impact positif. Mais qui de mieux qu’un entrepreneur pour parler à un autre entrepreneur? Pourquoi ne pas joindre nos efforts afin qu’en groupe nous puissions redémarrer une activité économique capable de d'attirer le plus grand nombre d’entreprises dans son sillage. Les entrepreneurs les plus aguerris sur les marchés hors Québec pourraient échanger et partager leur expérience avec les PME les moins armées à l’international. Cet échange permettrait de trouver plus rapidement des solutions innovantes, éviter des pièges classiques d’avant la crise ou appréhender de nouveaux écueils issus de la tempête "Covid".

 

Laurentides International propose modestement de faire sa part en devenant ce carrefour d’échange de pratiques entre entreprises exportatrices du territoire. C’est pourquoi nous avons mis sur pieds nos « cafés avec le commissaire », une formule en rodage, qui n’a de sens que si elle vient répondre aux attentes des entrepreneurs en matière de contenus et d’échanges. La boite est créée, il ne reste plus qu’à y déposer vos trésors d’expériences afin que nous puissions tous ensemble accompagner les démarches d’expansion hors Québec des entreprises de notre région.

 

Un célèbre proverbe africain affirme que tout seul on va plus vite, mais qu’ensemble on va plus loin ! Mettons-nous au défi de faire de cet adage un vecteur de croissance pour les entreprises exportatrices des Laurentides.

 

 

Dominic Viénot

Conseiller à l'exportation | Stratégies à l'international